E-Commerçants 4 bonnes pratiques pour un Black Friday réussi

par | ‘Nov 17, 2016’ | E-commerce, Personnalisation

Cette année, le Black Friday aura lieu le 25 novembre. Il est le rendez-vous incontournable de l’E-Commerce.

Pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, le Black Friday est né aux États-Unis et au Canada et se déroule le lendemain de Thanksgiving. Après un repas copieux, les consommateurs envahissent les rues et les sites internet marchands afin de profiter de prix cassés sur des produits divers et variés. Allant de la high-tech aux produits mode en passant bien sûr par les jouets. En effet, en  cette fin de mois de novembre, la préparation des cadeaux de Noël est déjà d’actualité.

Pour vous éclairer sur l’intérêt commercial de cet événement

Sans parler des 50,9 milliards de dollars dépensés États-Unis pendant le week-end de Thanksgiving, en France,  78% des achats durant le Black Friday 2015 ont été réalisés en ligne (source: monblackfriday 2016).

Cette année, une étude YouGov révèle que 32% des Français souhaitent profiter des offres sur le web et devraient dépenser environ 735 millions d’euros en ligne contre 632 millions d’euros en 2015.

Le secteur des jeux et jouets devrait connaître une augmentation de 59% du trafic en ligne et générer 155% de ventes en plus (source: ladepeche.fr 2016).

Comment se préparer pour un Black Friday réussi avec des conversions à l’appui ?

1. Utilisez l’emailing

bonnes-pratiques-black-friday-emailingÀ l’ère de la Big Data, où la donnée est une mine d’or, utiliser l’emailing dans votre stratégie d’acquisition est indispensable. Communiquez sur l’événement avant, pendant et après pour vous assurer que vos clients/prospects aient bien la bonne information.

Bien entendu, nous ne vous conseillons pas de trop solliciter votre base de contacts, mais plutôt de répartir vos campagnes d’emailing en prenant soin de ne pas être agressif pour éviter les désabonnements.

Pour maximiser les taux d’ouvertures, prenez soin de rédiger un objet personnalisé, avec un maximum de 50 caractères.
Assurez-vous également de personnaliser le contenu de vos emails pour mettre toutes les chances de votre côté et optimiser les clics.
Gardez en tête que l’utilisation d’emailing ne vous ruinera pas, bien au contraire. Vous pourrez également profiter d’un ciblage de votre audience aussi précis que votre de base de données vous le permet.

Au passage, MailChimp a annoncé avoir fait transiter 1,2 milliard d’emails lors du Black Friday 2015.

2. Utilisez les réseaux sociaux

bonnes-pratiques-black-friday-reseaux-sociauxSachant que près de la moitié des acheteurs du Black Friday ont moins de 35 ans (source: monblackfriday 2016) les réseaux sociaux sont des outils dont vous ne pouvez pas vous passer. Même si vous n’avez pas l’habitude de les utiliser, quand il s’agit de proposer des bons plans, les internautes sont toujours (ou presque) preneurs donc allez-y.

Nous vous conseillons malgré tout de réfléchir aux réseaux sociaux où vos cibles sont présentes, car tous les utilisateurs n’ont pas le même profil.

Si vous gérez plusieurs comptes, il y a des outils comme Hootsuite pour vous aider à programmer vos postes et les diffuser sur tous vos comptes en un seul clic.

3. Testez la résistance de votre site face à une augmentation de trafic importante

Lors du Cyber Monday 2014, Tesco et d’autres grands groupes ont subi des pertes incalculables de chiffres d’affaires à cause d’un bug de serveur qui n’était pas en capacité d’absorber un trafic jusqu’alors jamais atteint.

Mais alors, comment prévenir de tels risques et éviter la « panne seiche » des serveurs ?

Commencez par contacter le fournisseur d’hébergement de votre boutique en ligne, il sera en mesure de vous donner des informations sur la capacité ou non de votre site à gérer un flux d’audience croissant. En règle générale, les services d’hébergement sont en mesure de gérer un tel flux d’audience. Pour vous donner une idée de trafic que vous pourriez générer, consulter les statistiques d’audience relative au Black Friday de l’année précédente (le 27 novembre 2015).

Vous pouvez également envisager d’augmenter temporairement la capacité d’accueil auprès de votre fournisseur d’hébergement afin de pallier toute éventualité, car même une entreprise comme Tesco (qui joue des centaines de milliers d’euros) n’avait pas vu venir la panne.

Ensuite, c’est le moment de vérifier que votre CSS n’est pas trop long à charger. En effet, en réduisant simplement les espaces dans votre code vous pouvez gagner de précieuses millisecondes de chargement. Ces quelques millisecondes ne sont pas négligeables puisque selon Google 500ms de temps de chargement en plus équivaut à 20% de perte de trafic.

N’oubliez pas de réduire la taille de vos images. En effet, elles ont un effet direct sur le temps de chargement d’une page web, surtout sur une boutique en ligne où les images sont utilisées sur toutes les pages. Comme cette tâche peut prendre beaucoup de temps et est très fastidieuse, concentrez-vous sur vos miniatures pour éviter que votre image source soit surdimensionnée par rapport à celle présente sur votre site. Pour vous aider dans cette démarche, certains sites comme Dareboost proposent de tester la vitesse de chargement de votre site web et avant de vous lancer ils vous diront par où commencer.

4. Adaptez le design de votre site

bonnes-pratiques-black-friday-responsive-design

Vous souhaitez que les internautes restent sur votre site pour y effectuer des achats ?

Montrez-leur que vous êtes de la partie et qu’il n’y a pas que les grands groupes comme Amazon, Apple, etc. qui vont se partager la part du gâteau. Avec un potentiel de 735 millions d’euros en France, vous devriez pouvoir vous aussi accroitre vos conversions et votre chiffre d’affaires pendant le Black Friday.

Pour ce faire, adaptez le design de votre site (créez des templates prêts à l’emploi pour vos pages produits), les internautes à la recherche de bonnes affaires doivent identifier rapidement les produits en promotion. Nous vous conseillons de privilégier les produits à prix cassés les plus recherchés par vos internautes sur votre page d’accueil.

La nécessité d’avoir un site responsive n’est pas nouvelle, mais pendant une période comme celle-ci le responsive est indispensable, sachant que 1 achat en ligne sur 4 est effectué depuis un smartphone (source: LSA 2016). Si votre site n’est pas responsive, vous risquez de perdre beaucoup d’argent ! Mais ce n’est pas tout, Google vous pénalisera. Pour éviter cela, nous vous conseillons de vérifier si votre site est « mobile friendly ».

Pour favoriser les achats additionnels, nous vous conseillons de personnaliser vos pages produits afin de proposer à vos clients, uniquement les produits susceptibles de les intéresser et qui plus est en promotion.

Comme vous l’avez compris, un Black Friday réussi c’est un Black Friday préparé !

Bien entendu ce sujet pourrait être beaucoup plus long. Gardez à l’esprit que vous ne serez pas le seul à proposer des prix attractifs à vos internautes. Vous devrez donc vous démarquer de vos concurrents et pour cela, la personnalisation est un bon moyen pour générer plus de conversion et proposer une expérience unique à vos clients en leur soumettant le bon produit au bon moment.

Téléchargez le livre blanc "8 conseils pour préparer votre site E-Commerce au Black Friday"

Webmarketer chez Mediego, Benjamin fait une veille constante sur des sujets comme le e-commerce / média afin de vous transmettre toute l'actualité et vous renseigner sur les meilleures pratiques de personnalisation.

Benjamin Carro

Chargé de WebMarketing, Mediego

Pin It on Pinterest

Share This